Rejoindre un réseau professionnel féminin : quels bienfaits ?
16 décembre 2019
Géraldine COUGET

keyboard_backspaceRetour

On en compte de plus en plus en France… Et ce n’est pas un hasard. Pourquoi devriez-vous rejoindre un réseau de femmes ? Petit tour d’horizon du networking au féminin.

Le réseautage, qu’est-ce que c’est ?

Le réseautage, néologisme inventé pour traduire le terme anglais « networking », est un ensemble d’activités dont le but est de multiplier ses contacts. Il existe différents types de réseaux : professionnels, personnels, sociaux en ligne, etc. Ce sont des réseaux d’entrepreneurs, orientés business, sectoriels, d’écoles ou d’entreprises, etc.

Faire partie d’un réseau procure de nombreux avantages : que ce soit pour faire connaître son entreprise, échanger des contacts et s’informer, se faire recommander, travailler sur des projets communs, être coaché, etc. Les notions de partage et de motivation s’avèrent primordiales au sein d’un réseau.

Réseaux_féminins

La spécificité du réseau féminin

La solidarité entre femmes, parfois nommée « sororité », existe depuis fort longtemps : de tout temps, les femmes issues de tous les milieux se sont associées pour instaurer ensemble des règles de vie, accéder à la culture, transmettre des savoirs, s’émanciper, s’assumer, etc.

Des premiers clubs de réflexion, animés dès le XVIe siècle par des femmes de haut rang, aux multiples organisations actuelles, les réseaux féminins et la société évoluent de concert. Les réseaux se développent parallèlement au courant de libération de la parole des femmes, aux nouvelles lois relatives à la parité hommes/femmes en entreprise, et dans les conseils d’administration.

Un atout sur le plan professionnel

En France, on dénombre plus de 500 réseaux professionnels féminins, dont certains sont géographiques, sectorisés (spécialisés dans le numérique, le médical, etc.) ou encore réservés aux salariées de compagnies importantes.

Leur accès est souvent simple et peu élitiste, l’inscription se fait sur dossier motivé, parfois par cooptation. Enfin, les tarifs d’adhésion varient de 50 à 200 euros annuels. Différents formats de rencontres sont proposés : déjeuner et afterwork où l’on débat sur des sujets ciblés, atelier de développement personnel, formation aux soft skills, projet de mentoring, etc.

Les réseaux réunissant les femmes dans les grandes entreprises sont fréquents : leur mission première consiste à défendre l’égalité de traitement et d’évolution de carrière entre les femmes et les hommes, à permettre un engagement favorisant l’équilibre des genres.

Réseaux_Féminins

Un maître mot : oser

Si faire partie d’un réseau professionnel féminin peut aider certaines femmes à évoluer dans leur carrière en contribuant à briser le plafond de verre ou à obtenir une promotion, la motivation à adhérer peut être tout autre, par exemple chercher du soutien et des conseils pour réussir à équilibrer vie professionnelle et vie personnelle.

Dans un environnement d’écoute, d’exigence et de bienveillance, on peut tester ses capacités, sortir de sa zone de confort, se tromper, recommencer : le réseau constitue un véritable terrain d’expérimentation où l’on peut repousser ses limites, se permettre et OSER.

Apprendre à montrer ses compétences, exprimer sa valeur, parler de soi, défendre ses projets, demander, permet de développer la confiance en soi, se sentir légitime, avoir de l’ambition : l’effet collectif sécurisant du réseau professionnel féminin aide à prendre conscience de son potentiel individuel tout en cultivant le sentiment d’appartenance.

EST_elles_Executive

Le réseau EST’elles Executive

Cette association a été créée en 2008 au sein de l’Executive MBA d’ICN Business School à Nancy, à l’initiative d’un groupe de femmes professeures, étudiantes et femmes d’affaires engagées dans le monde des affaires et la vie politique dans l’Est de la France et les régions transfrontalières, et ouvertes sur le monde. Sa mission est double : promouvoir les talents, les réussites et les ambitions féminines, et développer le réseautage. Ses valeurs : écoute, bienveillance et qualité des échanges pour s’exprimer et partager en liberté.

Une question de conviction

L’appartenance à un réseau féminin prend tout son sens et n’est utile que si l’on y adhère par conviction. Le principe d’un réseau étant de donner pour mieux recevoir par la suite, il ne doit donc en aucun cas devenir un business, une vitrine où chacune pourrait vendre ses prestations.

Bien qu’ils soient effectivement liés à la notion d’« empowerment », il semble utile de rappeler que, même s’ils sont qualifiés de féminins, les réseaux professionnels dont nous parlons ne sont pas féministes mais œuvrent pour la mixité, l’égalité entre les hommes et les femmes et non à lutter contre ces derniers.

Articles du même thème
chevron_leftArticle précédent
Article suivantchevron_right

Inscription Devenir membre

Être membre, c’est :

  • soutenir les actions de l’association, contribuer à son bon fonctionnement et à sa pérennité.
  • 
être prioritaire lors de l’inscription à certains évènements et bénéficier de tarifs préférentiels.
  • 
pouvoir accéder aux manifestations proposées par nos partenaires.